Category

Non classé

Exhibition about Legal Design for Paris Design Week

Exposition Legal Design pour la Paris Design Week 2019

By Non classé
Quotation Mark Amurabi Legal Design Agency Logo in black
Bienvenue dans l’édition digitale de l’Exposition de Legal Design !

« Et si le (bon) design pouvait réconcilier les utilisateurs avec le droit ? »

A l’occasion de Paris Design Week 2019, nous avons mis en lumière 6 de nos projets, en partenariat avec Kwerk.

Designer la protection des données personnelles à l’échelle mondiale

Moët Hennessy avait soigneusement développé sa politique interne de protection des données personnelles, fondée sur le RGPD, pour assurer un niveau élevé de protection dans chacune de ses « maisons » à travers le monde.

Mais comment assurer l’appropriation par toutes les parties prenantes, gérer la surcharge d’information et surmonter le défi de l’attention ?

Nous avons entièrement restructuré la politique, par profils d’utilisateurs au lieu d’une classification par thèmes juridiques. Nous avons appliqué des techniques de design de l’attention fondées sur les neurosciences pour maximiser la prise de conscience et l’engagement. Par exemple, il a été démontré que placer le temps de lecture en haut de chaque section augmente l’engagement de 105% (BIT Study July 2019).

Le design est désormais un facteur clé dans la conformité au RGPD.

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet Moët Hennessy !

Amurabi's Legal Design MH _ Before Amurabi's Legal Design Project for Moet Henessy

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Comment brancher les opérationnels sur le juridique pour faire avancer les projets ?

Cet acteur industriel mondial est venu nous voir pour créer et designer une nouvelle interface entre sa direction juridique et l’ensemble de ses clients internes.

Dans ce projet, le centrage utilisateur a signifié de créer à la fois pour les opérationnels et pour les juristes. Nous avons mené plusieurs ateliers et une dizaine d’interviews, de façon assez classique, mais l’un de nos ateliers a mis en œuvre une initiative audacieuse : co-créer avec les opérationnels eux-mêmes l’interface juridique idéale, celle qu’ils vont adorer utiliser.

Riches de tous ces enseignements, nous avons créé la forme qui permet la fonction : une plateforme ultra fluide, engageante, facile à utiliser de façon intuitive. Une plateforme qui matérialise un support juridique efficace et fiable, tout en étant rapide et réellement orientée business.

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet CAC 40!

Amurabi's Legal Design CAC 40 _ Before Amurabi's Legal Design platform project _ After

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Réinventer la formation interne en créant le tout premier « outil de conscientisation des risques » en droit social

Quels sont les risques réels en droit social et pénal, lorsque l’on a recours à des freelances ? Post révolution digitale, les besoins de nouveaux talents augmentent continuellement. Mais les missions peuvent être temporaires, à temps partiel et ces nouveaux talents ne rêvent pas d’un CDI : développeurs, designers UX, directeurs artistiques…

Quand les équipes opérationnelles entendent parler de « risque pénal », elles pensent que c’est le job des juristes de le gérer. Mais précisément, le travail dissimulé, le prêt illicite de main d’œuvre etc., dépendent entièrement de la façon dont les équipes interagissent en réalité avec les freelances.

Le point de friction le plus important ? Le manque de ressources internes pour délivrer des formations. Les directions juridiques doivent faire toujours plus avec moins.

C’est pourquoi, parmi une série d’outils (confidentiels), nous avons développé un outil spécialement pour les opérationnels : un « sanity check » en 2mn pour leur faire prendre conscience de l’impact de leurs pratiques quotidiennes sur les qualifications juridiques. Les utilisateurs découvrent que la « barre des risques » se déplace en fonction de leurs réponses à des questions très simples et quotidiennes.

Après cette première étape, les utilisateurs sont dirigés vers des « A Faire / A Ne Pas Faire » dans le même style ultra-pratique et concret.

Autonomiser les opérationnels est fondamental dans l’approche du legal design. D’où le message-clé « La solution est entre vos mains ».

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet Formation Interne !

Amurabi's Legal Design Internal training _ Before Amurabi's Legal Design Internal Training project _ After

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Designer la prise de conscience en matière de compliance

Le coût mondial de la corruption en 2018 : 2,6 trillions de dollars, soit 5% du PIB mondial (source : World Economic Forum). 1 trillion de dollars de pots de vin payés chaque année (source : Banque Mondiale).

Pour autant, la compliance est souvent perçue par les entreprises uniquement comme une contrainte, dans un monde sur-régulé, souvent ensevelie dans des processus internes lourds, vides de sens et une approche « cochez-la-case ».

Mais la CCI de Belgique voulait créer une réelle prise de conscience sur ce sujet essentiel.

Comment ? La première réaction qu’ont la plupart des invidius face à un contenu de compliance est au mieux de l’indifférence, au pire, du rejet. C’est pourquoi nous avons mis en œuvre des techniques de design pour générer une interaction entre l’utilisateur et le contenu : le livret est accompagné d’un filtre rouge que le lecteur doit utiliser pour découvrir plus d’information – dans la version web, le filtre rouge apparaît et disparait en passant la souris sur le texte.

Cliquez ici pour découvrir la version en ligne.

Nous nous nous sommes appuyés sur les sciences comportementales et des études de criminologie, qui démontrent que le crime en col blanc est notamment fondé sur les « rationalisations » du comportement répréhensible : des mots et des phrases que se répètent les contrevenants pour rendre leur comportement acceptable (Todd Haugh, « The trouble with compliance programs, MIT Slaon Management Review, 2017). C’est pourquoi nous avons choisi des valeurs fortes, exprimées de façon limpide et non-juridique : elles activent le « moniteur éthique » des utilisateurs, et court-circuitent le mode automatique de prise de décision intuitive et auto-centrée.

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet CCI de Belgique!

Amurabi's Legal Design ICC Beligum _ Before Amurabi's Legal Design Unbox Compliance project _ After

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Des conditions générales d’achat qui font décoler les projets

La signature à l’aveugle ? 91 à 97% des contrats en ligne B to C (étude Deloitte, 2017). Les petits caractères ? Ils ont entrainé notre cerveau à ne pas lire. Des recherches ont montré que des contrats autoritaires, d’apparence similaire, rédigés en petits caractères activent la réponse « systématique » de notre cerveau : « pas la peine de lire » (Rainer Böhme, Stephan Köpsell).
Mais le laboratoire d’innovation d’Airbus, Airbus Exo Alpha, ne se satisfaisait pas du status quo. Leur mot d’ordre ? « Massive Transformative Purpose ». Airbus avait besoin de fournisseurs solides qui comprennent immédiatement ce qu’ils doivent faire et appliquent facilement les conditions d’achat.

Comment ? Le centrage utilisateur.

Nous avons utilisé le design en tant que méthode de conception, pour régler les problèmes : l’utilisation de « swim lanes » montrant les obligations d’Airbus toujours à gauche, celles des fournisseurs toujours à droite. Chaque partie voit immédiatement ce qui est attendu d’elle.

Le futur des contrats, dès aujourd’hui.

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet Airbus!

Amurabi's Legal Design Airbus _ Before Amurabi's Legal Design Airbus project _ After

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Designer l’engagement des prospects dans des processus d’appels d’offres complexes.

Comment créer une solution qui mette en lumière les solutions de réversibilité pour permettre à Geodis d’améliorer son taux de succès au stade de l’appel d’offres ?

Dans des appels d’offres longs et complexes d’outsourcing complet de leur chaine logistique, les prospects se demandent « que se passe-t-il si on change d’avis ? »

C’est précisément l’objectif de l’offre de Geodis en matière de réversibilité : rassurer les prospects au stade de l’appel d’offres, y compris sur la fin de la relation.

Mais comment communiquer ces messages complexes de façon à la fois précise et engageante ? Et comment présenter les clauses-clés permettant la réversibilité d’un point de vue contractuel, sans rebuter les prospects ?

Nous avons relevé le défi !

Le centrage utilisateurs a été appliqué à 200% : nous avons mené plusieurs ateliers et de nombreuses interviews aux Etats-Unis, en Amérique Latine et en Europe.

« La forme suit la fonction ». Pour véhiculer les messages-clés – transparence, contrôle regagné et orientation solutions – nous avons designé le « monde intérieur » de Geodis : un dôme dans lequel le prospect peut pénétrer pour trouver toutes les réponses dont il a besoin.

Déplacez le curseur pour plonger au cœur du projet Geodis!

Amurabi's Legal Design Geodis _ Before Amurabi's Legal Design Geodis project _ After

Remontez ↑ pour découvrir un nouveau projet

Commentez ou faites vos suggestions à propos de l'exposition !

Vous en avez assez des documents juridiques intelligibles, inutilisés ou signés « à l’aveugle » ? Nous pouvons vous aider !

Oui, j’accepte que les informations de ce formulaire soient utilisées pour me contacter.Accédez à notre Politique en matière de Données Personnelles